ActualitéCommunication de crise

#BrusselsLockdown : Réactions face à la crise

By janvier 8, 2016 No Comments

À 21 h 16, puis à 21 h 20, deux détonations se font entendre dans le centre de Paris. S’en suit une descente aux enfers. Paris est frappé d’une série d’attentats menée par huit terroristes. Les attaques ont duré jusqu’à une heure du matin. Par la suite, cette crise s’est propagée à la Belgique dont la capitale, Bruxelles, est plongée dans un état d’alerte maximale durant plusieurs jours. Les réactions des populations sont surprenantes et signe d’une solidarité exemplaire face au jeu du terrorisme.

Internationalisation du soutien

Le Président américain, Barack Obama, fut le premier Président a adressé son soutien à la Nation française ; avant même le Président François Hollande. S’en suit des messages du monde entier comme celui d’Angela Merkel, Jean-Claude Juncker ou encore Donald Tusk. Les dirigeants ne sont pas les seuls, des messages de toutes les provenances sont diffusés sur les Social media.

Sans titre

Tweet diffusé le 13 novembre 2015

Un traitement médiatique belge irréel

Sur Bruxelles, entre le 20 et le 24 novembre 2015, l’ambiance paraît irréelle. La population tente de reprendre une vie normale après les derniers évènements, mais les camions militaires sont là pour rappeler que quelque chose cloche dans le paysage. Difficile d’imaginer que cette photo publiée par la RTBF a été prise le 21 novembre 2015.

Sans titre

Photo prise le 21 novembre 2015 dans le centre de Bruxelles © RTBF

Des directs à n’en plus finir sur les attentats de Paris, des médias français qui accusent à tout va la Belgique au point de remettre en cause le fonctionnement étatique de la Belgique comme cet éditorialiste du Monde.

Sans titre

Des médias français — prêts à tout pour garder le direct — qui donnent les positions des forces d’intervention. Ne parlons pas de BFMTV ou iTélé. Et pourtant, même s’il est vrai que certains médias belges l’ont aussi fait, sur simple demande des autorités, le silence fut…

Sans titre

Ce type d’informations fut remplacé par des chats dans la plupart des médias… Campagne qui a pas mal fait réagir le monde via le hashtag #BrusselsLockdown selon la couverture médiatique du lendemain : le New York Times titrait « Twitter Cats to the Rescue in Brussels Lockdown », CNN « Belgians respond to Brussels terror alert by flooding Twitter with cat pics », BBC « Belgians tweet cat pictures during #BrusselsLockdown », The Guardian « National emergency? Belgians respond to terror raids with cats ». Un humour à la belge… mais aurions-nous dû réagir autrement ? Le terrorisme prendra de plus en plus de place dans notre quotidien, mais la vie ne s’arrête pas pour autant.

Sans titre